Une nouvelle stratégie gouvernementale pour le sport en Nouvelle-Calédonie

    L’île est très concernée par le sport : environ un habitant sur cinq est licencié dans un club. Le 20 février dernier, les élus ont voté le nouveau projet sur le sport du gouvernement. Les axes de développement sont au nombre de quatre. Les activités physiques doivent favoriser l’unité des liens sociaux, être vectrices d’une bonne santé et renforcer l’ancrage territorial et local. Une attention particulière sera apportée au sport de haut niveau.

    Un programme amorcé aux Assises du sport en 2016

    Les élus n’ont pas décidé seuls de ce programme. Le milieu sportif a été concerté et les propositions évoquées ont été prises en compte. Il y a maintenant trois ans, le 21 mai 2016, les acteurs des différentes disciplines sportives se sont réunis dans le but de réfléchir aux bases de la gouvernance du sport en Nouvelle-Calédonie. Les Assises ont permis aux professionnels de partager, d’échanger et de définir, ensemble, les axes d’une nouvelle gestion institutionnelle. Valentine Eurisouké, du gouvernement, rappelle que ce rassemblement a permis de faire des constats sur la situation et d’en tirer une analyse afin de mettre en avant les enjeux et les nécessités, mais aussi dans le but de trouver des axes de développement, de fixer des objectifs et des actions à mettre en place.

    Quatre objectifs établis

    À l’issue de cette rencontre, quatre objectifs ont été définis. Valentine Eurisouké ajoute que la stratégie a été pensée en fonction du territoire avec des enjeux concrets et précis. Ce plan cohérent permet de mutualiser les forces dans un souci de transversalité et d’efficacité.

    Tout d’abord, la gouvernance et la gestion ont évolué grâce à des règlements modifiés. Deuxièmement, un souhait important est de proposer un sport accessible à tout le monde. La promotion du sport doit être à l’attention de tous et ne pas laisser des personnes de côté. Le sport doit être vecteur de cohésion sociale. Troisièmement, le gouvernement veut accompagner l’impact économique du sport sur la Nouvelle-Calédonie, avec un effort réalisé sur la formation à l’emploi et sur les infrastructures. Le dernier axe concerne le sport de haut-niveau qui participe au rayonnement de la Nouvelle-Calédonie. Un parcours d’excellence va être créé et les entraîneurs doivent être formés.

    Maintenant que les axes stratégiques sont posés, tous les acteurs sont appelés à mener des actions précises pour que ce programme se concrétise. Les modifications sont prévues sur toute l’année 2019. Un observatoire a été mis en place pour évaluer les opérations.

    Categories: Sport Tags: Étiquettes : , ,

    Laisser un commentaire