Présentation de la Nouvelle-Calédonie

L'Ile des Pins en Nouvelle-CalédonieLoin de la métropole, les archipels de Nouvelle-Calédonie sont un territoire français atypique aux multiples visages.

Nichée au coeur de l’Océan Pacifique, ces nombreuses îles, et surtout la plus grosse, que l’on nomme le caillou, sont bordées par des eaux cristallines et bercée tout au long de l’année par de doux alizés. Un territoire aux plages paradisiaques, à la nature très riche et au climat tropical qui a tant à offrir et tout pour plaire.

De nombreuses îles, dont une majeur

L'eau turquoise de l'Ile de Nouvelle-CalédonieTroisième plus grande île du Pacifique après la Papouasie Nouvelle-Guinée et la Nouvelle-Zélande, la Nouvelle-Calédonie n’est qu’à 1.500 kilomètres à l’est des côtes australiennes. Apercevant cette « terra incognita » en 1774, le navigateur britannique James Cook trouva une ressemblance entre le relief montagneux de la Grande Terre et son Ecosse natale, dont l’ancien nom n’est autre que « Caledonia ».

D’un bout à l’autre de la Nouvelle-Calédonie, qui s’étire sur quelques 500 kilomètres, en passant par l’archipel des îles Loyauté, les paysages recèlent une diversité inattendue et impressionnante. Telle une énorme épine dorsale, une chaîne montagneuse sépare la Grande Terre en deux côtes aux caractéristiques bien distinctes.

La capitale, Nouméa

La ville de Nouméa de jourAu sud-ouest, la ville de Nouméa, poumon économique qui concentre population et activité, est une ville européenne, en Mélanésie. Ses terrasses, ses boutiques de luxe et ses plages ombragées de palmiers, lui donnent des airs de Côte d’Azur, tandis que son ambiance décontractée, et la limpidité de son ciel, la marquent du sceau de l’Océanie. Elle forme le Grand Nouméa avec les villes de Païta, Doumbéa et le Mont-Dore.

Les 3 provinces

Les cotes Est ou Ouest

Un cowboy sur la Côte OuestAu nord de Nouméa, tout au long de la côte ouest s’étendent de vastes plaines, propices à l’élevage. C’est là que vous rencontrerez les Broussards, ces « cow-boys » du Pacifique, à l’âme de pionnier et au tempérament haut en couleurs. La région abrite aussi des plages fabuleuses et, à l’extrémité septentrionale, un chapelet d’îles aux eaux poissonneuses et aux rivages alanguis.

Plus humide et plus escarpée, la côte est jouit d’une terre fertile et exotique à la végétation luxuriante, aux vallées verdoyantes et aux cascades rafraîchissantes.

Les îles en plus de la Grande-Terre

L'île des PinsAu large de la Grande Terre, l’archipel des Loyauté, où la nature étale sa splendeur tant sur terre qu’en mer, compte trois îles principales : Lifou, Maré et Ouvéa. La vie y est organisée autour des tribus et les us et coutumes de la culture kanak y sont encore très vivaces.

A l’extrême sud de la Grande Terre, la légendaire île des Pins est l’emblématique havre des visiteurs, en quête de beautés originelles.

La biodiversité

Vu du ciel sur les lagons et le récif corallienSanctuaire de la biodiversité planétaire, la Nouvelle-Calédonie est LA destination des amoureux de la nature. On y dénombre ainsi 3500 variétés de plantes, dont les trois quarts sont endémiques, 4300 espèces d’animaux terrestres, 1000 espèces de poissons et 6 500 d’invertébrés marins.

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le récif corallien, qui sertit l’archipel et enserre un lagon extraordinaire, cache un écosystème préservé, aux mille découvertes.

La population

Les habitants de Nouvelle-CalédonieHabitée depuis quelques 3000 ans par les Kanak et française depuis 1853, la Nouvelle-Calédonie est aussi riche de ses hommes. Par vagues successives, l’archipel s’est peuplé d’Européens, d’Asiatiques, de Polynésiens ou encore de Réunionnais, qui forment avec les Mélanésiens une population multicolore et multiculturelle. Venez à sa rencontre !