Randonnées et balades en Nouvelle-Calédonie

Randonnée en montagneParadis d’une nature préservée, la Nouvelle-Calédonie est l’île de toutes les pérégrinations, à pied, à cheval, en kayak, en VTT ou encore à la nage. C’est un terrain de jeu sans fin pour les adeptes du sport nature, pour qui de nombreux raids sont organisés toute l’année.

Si vous aimez le sport, vous pouvez être certains que cet île saura répondre à vos envies en la matière !

Randonnées dans la nature

Randonnée à chevalUn chemin de Grande Randonnée, balisé et aménagé sillonne la terre rouge du Grand Sud sur 120 kilomètres jusqu’à Dumbéa, aux portes de l’agglomération. Ce GRâ est d’ailleurs certifié par la Fédération Française de Randonnée Pédestre, gage de qualité.

Une invitation à la découverte d’un paysage lunaire et unique, qui commence dans le turquoise du bord de mer, pour se poursuivre dans le maquis minier et finalement se perdre dans la forêt primaire. Et tout au long de ce parcours, s’offre au visiteur le spectacle d’une biodiversité parfois millénaire, foisonnante et mystérieuse, visible sur aucun autre théâtre du globe. Les plus chanceux auront le privilège de croiser la route d’un cagou, cet oiseau endémique, emblème de la Nouvelle-Calédonie, qui a, semble-t-il, perdu le goût de voler.

Plus au nord, sur la côte ouest de la Grande Terre, à l’intersection des communes rurales de Sarraméa, Farino et Moindou, le Parc Provincial des Grandes Fougères est lui aussi dédié à la randonnée pédestre ou au VTT. Les sentiers de 3 à 8 kilomètres à travers la forêt humide sauront satisfaire toutes les envies, de la promenade en famille à la randonnée sportive de plusieurs jours. Les guides du parc sont à votre disposition pour appréhender une faune et une flore, là encore uniques.

La randonnée peut se pratiquer partout sur la Grande Terre comme dans les îles. C’est d’ailleurs un moyen d’aller à la rencontre des populations et de découvrir la diversité des modes de vie, de la tribu à la propriété.

Les amateurs de randonnées équestres partiront à l’aventure, traverser la chaîne ou admirer les plaines de niaoulis.

Randonnées sur l’eau

Randonnée en kayakLa Nouvelle-Calédonie s’est aussi, et surtout, le plus grand lagon du monde avec son immense barrière de corail. Un joyau au mille bleus, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2008, et dont les beautés incroyables sont accessibles à tous, munis seulement de palmes, masque et tuba.

Une excursion en surface, parfois à quelques mètres seulement de la plage, vous plongera dans les profondeurs d’un monde oublié, où la vie marine se délecte de formes et de couleurs innombrables et apaisantes. La randonnée palmée permet très simplement d’approcher tortues, raies et autres dugongs…

Et pour ceux qui ont l’âme aventurière, une randonnée en kayak de mer sur la Côte Oubliée vous laissera d’impénétrables souvenirs : 4 jours sur la côte est de la Nouvelle-Calédonie à pagayer le long d’une terre quasiment vierge, accessible uniquement par la mer.