La Côte Est de la Nouvelle-Calédonie

L'île de Hienghène en nouvelle-CalédonieExposée aux vents dominants et donc plus humide, la côte est présente des paysages de forêts exubérantes le long d’une étroite bande littorale enchâssée entre les montagnes et l’océan. L’occasion de balades extraordinaires à la rencontre du peuple Kanak.

Un écrin tropical

Paysage magnifique de la Côte EstLa route de Koné à Tiwaka relie la côte ouest à la côte est en passant par le col d’Amos. Des forêts de bambous ploient en bord de rivière et de majestueuses fougères arborescentes dominent le trajet. La population, majoritairement kanak, vit au cœur d’un écrin tropical où se succèdent vallées luxuriantes et cascades, grands estuaires et rivières omniprésentes.

Authentique et peu développé, le littoral est une succession de petits villages, comptant chacun de nombreuses tribus dont les cases traditionnelles, surmontées d’une flèche faîtière, émergent de la végétation.

De très beaux sites méritent la ballade : la cascade de Ciu, entre Canala et Nakety, ou celle de Tao, majestueuse, et l’incontournable Poule de Hienghène, ville en bord d’estuaire réputée pour ses falaises de lindéralique, calcaire noir, dont les plus célèbres représentent une poule couveuse et un sphinx.